Vouloir améliorer son swing est tout à fait légitime quand on veut progresser au golf. Mais n’oublions pas que ce sport se joue sur le parcours. Le but n’est pas de frapper 20 coups magnifiques sur un tapis de practice mais bien de frapper le moins de coups possible sur 18 trous. Pour progresser au golf et se faire plaisir, il faut donc évidemment frapper de bons coups de golf mais aussi rendre un score qui va avec.

Ces recommandations sont respectées par tous les meilleurs joueurs du monde. Et elles peuvent être adoptées par tous les golfeurs désireux de vraiment progresser au golf sur le parcours.

Voici les 9 conseils que je vais aborder pour vous faire faire un bond dans vos scores :

 

  1. Donnez vous des objectifs.
  2. Échauffez-vous de manière efficace.
  3. Adoptez une routine simple.
  4. Jouez au golf avec vos sensations.
  5. Faites des vrais “coups d’essais”.
  6. Prenez note de la distance avant de jouer.
  7. Préférez l’efficacité à l’esthétisme..
  8. Alimentez-vous au bon moment.
  9. Jouez des clubs adaptés.

 

 

Donnez-vous des objectifs

Comme le dit si bien Patrick LEROUX : _La route vers “Quelque part” mène à une ville qui s’appelle “Nulle part”_ !

Pour booster votre cerveau au golf comme dans la vie en général, donnez lui des objectifs précis. Vous serez plus à même d’analyser et de filtrer les informations et d’adapter vos choix en fonction du but à atteindre.

Pour bien faire, donnez vous déjà un objectif général, un score ou un index précis à atteindre avant une date définie. Cela vous permettra de déterminer les objectifs suivants. Ensuite donnez vous un objectif avant chaque parcours qui soit atteignable, cela vous permettra d’établir un plan sur chaque trou. Soyez indulgents avec les trous les plus difficiles et attaquez les plus faciles. Si vous ne connaissez pas le parcours, fiez-vous aux handicaps de chaque trou qui sont inscrits sur la carte de score. Quoiqu’il en soit, respectez votre plan du début à la fin sur le parcours et adaptez vos objectifs au fur et à mesure de votre progression sur l’année.

Sur le parcours

Chaque coup doit avoir un objectif. Ne pas avoir d’objectif précis avant de jouer est le meilleur moyen pour rater sa cible. Par exemple si vous êtes sur un par 5 et que votre objectif est de faire 6 sur le trou, vous devrez arriver en 4 sur le green et faire 2 putts. Si ce par 5 fait 450m, soit vous jouez 4 coups de 112m environ et faites 1 ou 2 putts, soit vous jouez un coup de 150m et 3 coups de 100m pour atteindre le green et faire 1 ou 2 putts. Admettons que vous choisissez l’option 2, alors il vous faudra choisir le club qui vous permettra d’envoyer la balle à 150m et choisir une cible précise pour la faire atterrir. Plus vous serez précis mieux vous jouerez.

 

 

Échauffez-vous de manière efficace

Si vous le pouvez, arrivez une heure avant votre départ. L’échauffement permet tout simplement d’être optimal dès le premier coup du premier trou. S’échauffer correctement vous permettra de vraiment progresser sur le parcours.

Faites quelques mouvements à vide pour vous chauffer les muscles, frappez quelques coups à faible amplitude pour vous décontracter et coordonner votre mouvement. Ensuite frappez quelques pleins coups pour régler votre rythme, passez aux approches puis au putting pour vous familiariser avec le dosage et la roule de la balle. Et si vous avez le temps finissez par quelques coups avec le club que vous utiliserez au départ du trou numéro 1.

Vous êtes prêt pour jouer votre meilleur golf et ce dès le premier coup.

 

 

Adoptez une routine

Une routine c’est le fait de respecter la même procédure avant chaque coup. Elle vous aidera à renter dans une bulle de concentration dans laquelle il vous sera plus facile de vous focaliser sur votre objectif. Il vous suffit de vous entraîner un peu pour adopter une routine rapide et efficace. Elle ne doit pas durer trop longtemps car vous avez 40 sec pour frapper votre balle.

Voici un exemple de routine que vous pourriez utiliser pour progresser sur le parcours :

  • Déterminez votre objectif
  • Prenez la distance
  • Choisissez le club adapté
  • Faites un coup d’essai
  • Visez
  • Mettez-vous à l’adresse
  • Frappez

Le plus important est de procéder de la même manière à chaque fois. Elle ne doit pas être interrompue et doit être réalisée dans le même temps pendant tout le parcours (à partir du coup d’essai).

 

 

Jouez au golf avec vos sensations

Sur le parcours il est trop tard pour penser “technique”. Ne cherchez pas le swing parfait mais plutôt la sensation parfaite. Vous verrez vos scores dégringoler rapidement si vous vous abstenez de penser à votre swing. Profitez de votre échauffement pour trouver une bonne sensation et jouez avec pendant tout le parcours. Si vous n’avez pas de sensations, allégez la pression de votre grip et concentrez vous sur le poids du club pendant le swing. Le fait de ressentir votre club pendant le mouvement améliore votre coordination et donc votre contact de balle. “Voir la vidéo sur les sensations et la coordination

Donc pour frapper de bons coups sur le parcours, ne pensez plus, ressentez !

 progresser au golf rapidement

Faites des vrais “coups d’essais”

Il y a pas mal de joueurs qui font des mouvements d’essais sans savoir vraiment pourquoi. D’autres n’en font jamais, c’est une erreur qui les empêchent de progresser.

En fait le “coup d’essai” vous sert à ressentir le bon mouvement avant le coup. Quand votre balle repose sur le fairway, vous pouvez par exemple vous concentrer sur la glisse de votre club sur le sol pendant votre mouvement d’essai. Cela vous assurera un bon contact avec la balle.

Si vous avez une approche ou un putt à jouer, vos coups d’essais vous servent alors à définir la bonne vitesse d’exécution de votre mouvement pour obtenir le bon dosage.

Donc faites des coups d’essais pour programmer votre inconscient qui s’occupera de reproduire le bon geste pour frapper la balle.

 

 

Prenez note de la distance avant de jouer

Pour réussir son coup, il faut évidemment choisir le club qui vous permettra de faire la distance exacte. Il faut donc savoir exactement quelle est la distance qui sépare votre balle de l’objectif. Certains joueurs ont des montres GPS, d’autres ont des télémètres et d’autres encore calculent à l’ancienne en comptant leurs pas.

Peu importe la façon de faire du moment que vous prenez la distance à chaque fois. Cependant je ne recommande pas de prendre la distance au putting ni au chipping. C’est plus efficace pour les petites distances de laisser ses yeux apprécier la distance.

 

 

Préférez l’efficacité à l’esthétisme

Sur le parcours, faites ce qui fonctionne ! Et même si vous avez l’impression que vous ne faites pas le bon geste ou qu’un partenaire vous sème le doute. La seule chose qui compte, c’est le résultat et sûrement pas la beauté de votre swing. Ne cherchez pas à copier exactement vos joueurs préférés ou des jolis swing que vous avez vu à la télé si ça ne fonctionne pas. On a tous des préférences qui diffèrent et le but est de trouver les siennes et de les améliorer pour être le plus efficace possible.

Aussi quand vous avez une approche à jouer au bord du green, choisissez le type d’approche qui vous va le mieux. La plus abordable est l’approche roulée car le mouvement est plus court donc plus simple à maîtriser. Et c’est aussi plus facile de contrôler la roule de la balle que son vol. Alors dès que vous pouvez jouer une approche roulée jouez-la même si c’est plus joli de lober la balle.

Cependant, je connais certains joueurs qui sont plus efficaces quand ils approchent en levant leur balle avec un sandwedge. Si c’est votre cas, je vous conseille donc de jouer des approches levées sur le parcours. Et de vous entraîner aux approches roulées car elles sont bien plus efficaces dans certaines situations.

Donc pour progresser au golf sur le parcours choisissez l’efficacité sans vous soucier de la beauté du geste.

 

 

Alimentez-vous au bon moment

Pour progresser au golf sur le parcours, il nous faut de l’énergie pendant à peu près 5 heures. Bien manger est donc essentiel mais pas à n’importe quel moment…

D’abord on sait que ce qui nous pompe le plus d’énergie est la digestion donc le meilleur moyen d’être fatigué ou en tout cas de ne pas être au top de sa forme pendant le parcours est de manger lourd juste avant de commencer.

Nous avons tous des besoins et des réactions différentes par rapport à l’alimentation, c’est pourquoi vous devriez tester plusieurs stratégies pour trouver celle qui vous convient le mieux.

Pour ma part, quand je sais que je vais démarrer une partie en début de journée ou même le midi, je ne mange que très peu ou pas du tout avant de jouer. Je suis bien plus en forme quand je joue à jeun. Je fais un bon dîner la veille avec une bonne nuit de sommeil et j’ai la pêche jusqu’à la fin de mon parcours.

Si vous n’êtes pas en super forme pendant les 18 trous essayez d’autres stratégies. Par exemple si vous avez l’habitude de faire un gros repas avant de jouer le midi, supprimez-le et faites un bon petit déjeuner à la place. Et si il vous est impossible de ne pas manger juste avant, alors optez pour des fruits par exemple qui seront une “bonne” source d’énergie.

Pendant le parcours, je vous recommande de manger peu et régulièrement, le but est de ne pas manger d’aliments qui demanderait trop d’efforts à votre système digestif comme des fruits par exemple.

A vous de tester la meilleure solution. Mais n’oubliez pas qu’une partie de golf dure plus de 4 heures et que pour jouer votre meilleur golf vous avez besoin de toute votre énergie.

 

 

Jouez des clubs adaptés

Pour progresser au golf sur le parcours, il est essentiel d’adapter son matériel à son mouvement et non l’inverse. Les fers, les bois et le putter.

Une des caractéristiques les plus importantes est le grip. C’est grâce à lui que nous viennent toutes les sensations du club. Vérifiez qu’il ne soit ni trop petit ni trop gros. Il influe également sur le fonctionnement des mains à l’impact donc indirectement sur vos trajectoires. Demandez à un pro ou un spécialiste en matériel de vérifier si vous avez un doute.

Le shaft (manche) a également une très grande importance dans la qualité de votre frappe de balle. Il doit être approprié avant tout à la vitesse de votre mouvement à l’impact. Il doit se tordre légèrement pour fouetter la balle mais pas trop pour garder le contrôle de la face de club au moment de la frappe. Le meilleur moyen pour déterminer la meilleure souplesse de shaft pour votre swing est de faire un fitting chez un spécialiste en matériel. Grâce à des machines qui vont calculer votre vitesse et pleins d’autres éléments de votre swing, vous saurez précisément vers quel matériel vous orienter.

La tête de club, elle selon ses caractéristiques vous garantira plus ou moins de tolérance au moment de l’impact. Si vos contacts sont encore trop irréguliers, optez pour une tête de club tolérante qui vous permettra un meilleur rendement sur un contact de balle décentrée ou encore une petite gratte.

Pour le putter, essayez-en plusieurs en vous appuyant sur les conseils d’un spécialiste. Plusieurs équilibrages au niveau de la tête de club sont disponibles. Il vous proposera donc différents modèles en fonction de votre balancier.

 

 

Progresser au golf sur le parcours : conclusion

Pour se faire plaisir au golf comme dans la vie, nous avons besoin de progresser constamment. Sur le parcours il faut bien comprendre que ce n’est pas la recherche d’une meilleure technique qui nous fera progresser. Je suis longtemps resté dans cette spirale infernale où je cherchais obstinément à corriger mon swing sur le parcours. Si c’est votre cas… arrêtez le désastre tout de suite !

Si vous voulez vraiment progresser au golf, concentrez-vous sur ce qui va influencer votre score et votre plaisir de jouer. Choisissez pour commencer une ou deux recommandations parmi les 9 proposées et voyez la différence. Je tiens à préciser qu’elles ne sont pas présentées par ordre d’importance. C’est donc à vous de déterminer lesquelles vous seront le plus bénéfique.

 

Je vous souhaite une excellente partie !